Depuis 2017, la lilloise Anaïs Poulle a lancé sa marque d’accessoires cousus main : E.nais. Bandeaux, ceintures et chouchous, chacune de ses créations devient un must-have pour pimper une jolie tenue. Rien à voir avec ceux des grandes enseignes de prêt-à-porter ! Anaïs, pointilleuse et soucieuse du détail a testé les tissus, les tailles, pour ajuster ses produits dans les moindres détails.

L’origine de la marque E.nais

Le jour où j’ai rencontré Anaïs Poulle et sa jolie marque Enais, mon regard s’est d’abord arrêté sur son stand coloré. Une multitude de bandeaux aux tissus tous plus beaux les uns que les autres étaient exposés. J’ai eu la certitude immédiate que je repartirais avec un modèle.

Cette petite nana, headband sur la tête et toute souriante m’a gentiment accueillie et parlée de sa passion pour la couture qui l’anime depuis toujours au point de lancer sa propre marque E.nais. Et vue la qualité de ses magnifiques bandeaux, écharpes et chouchous, elle a bien raison! L’aventure E.nais démarre en 2017 quand Anaïs lance sa première collection capsule de headbands. Et elle avait raison d’y croire, tout est vendu! Ne vous y trompez pas !

« Je ne voulais pas de bandeaux avec des élastiques trop petits comme ceux du commerce, qui remontent ou serrent trop la tête !« 

Anaïs Poulle

E.nais : des tissus venus de tous horizons

Pour ce qui est des matières, Anaïs choisit avec soin ses tissus, au gré de ses voyages et coup de coeur avec objectif lors de la création de n’avoir aucun déchet !

« J’utilise chaque millimètre de tissus, s’il y a des chutes j’en fais des écharpes puis des chouchous« 

Anaïs Poulle

J’ai testé les bandeaux d’E.nais

Mes cheveux et moi c’est toute une histoire. Une jour on s’aime, le lendemain on se déteste. Un jour trop épais, trop de volume, pas assez raides ou à l’inverse sensuels , glamour, tendances. J’ai essayé des tas de tutos pour les discipliner, dépensé des fortunes dans des bouquins pour supers coiffures pour tous types de cheveux mais je dois reconnaître que je ne suis pas douée.

Du coup, les jours où je me trouve vraiment bien coiffée, ce sont ceux où j’ai eu le temps de faire un brushing, c’est à dire : rarement.

Le bandeau, l’alternative aux coiffures sophistiquées

Je devais tester les bandeaux d’E.nais pour me faire ma petite idée ! Je n’ai pas l’habitude de porter quoi que ce soit dans les cheveux, et je devais avoir une dizaine d’année quand j’ai porté mes derniers bandeaux, c’est dire si ça remonte!

  •  Étape cruciale : choisir un modèle

Première hésitation. Coloré ? Pastel ? Uni ? Allez, j’en prends un coloré ! Quitte à mettre un bandeau autant qu’il se remarque !

Et devant le miroir c’est la révélation ! Le headband, c’est tout simplement l’accessoire qui me manquait ! Moi et mes cheveux , on signe un traité de paix immédiat. Enfin, on trouve un terrain d’entente. Cheveux lissés ou non, le bandeau, ça me va! Je repars avec mon précieux accessoire sous le bras ou plutôt sur la tête avec la conviction que bientôt d’autres viendront rejoindre mon dressing !

Où trouver les bandeaux d’E.nais ?

Pour les trouver E.nais a une boutique en ligne sur etsy

Tu peux aussi retrouver l’actualité d’E.nais sur :

  • Sa page Facebook
  • Son compte Instagram

Découvre aussi Le Dressing de Nato | Le fashion truck qui déménage